27 Bd Pierre de Coubertin, 10440 La Rivière de Corps
0651842775
contact@hemiparesie.org

Définition de l’hémiparésie

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

L’hémiparésie

L’hémiparésie est une paralysie d’un côté du corps : la partie droite ou gauche.

On fait la distinction entre une hémiplégie massive et l’hémiparésie car il s’agit d’une hémplégie mineure.De plus, les enfants peuvent récupérer une partie de leurs membres lésés suite à la rééducation.

L’ hémiparésie  est différente en fonction des enfants car cela dépend des lésions de chaque enfant, c’est pourquoi votre médecin ne pourra pas vous dire quelles séquelles aura votre enfant.

Elles seront visibles au fur à mesure que votre enfants grandira.

Troubles moteurs :

L’hémiparésie peut provoquer une paralysie plus ou moins importante :

  • du bras, jambe, pied, main
  • d’une partie du visage
  • d’un oeil,…
    
 

             

                             Pied en équin

         
  
 
  • Trouble de l’équilibre
  • Trouble visuo-spatiale
  • Epilepsie

Les troubles cognitifs:

  • Les troubles de la parole
  • Les troubles d’apprentissage: l’enfant ne parvient pas à mémoriser ou à comprendre à l’école
  • Les troubles de la mémoire
  • Trouble de la vision
  • Les troubles du comportement: hyperactivité, colères ingérables, hypersensibilité,…..

Il n’est pas rare de voir que les enfants hémiparétique souffre également de reflux gastro-oesophagien.

Plus rare, certains d’entre eux peuvent également avoir des douleurs neurologiques, c’est à dire des douleurs intenses qui proviennent d’une atteint des nerfs. Cea peut se traduire par une douleur permanente ou aigue.

Un test du froid ou du chaud peut les identifier. (en cas de doute , contacter votre médecin).

Attention : ces douleurs sont difficilement identifiables. Même dans un grand hôpital parisien, le chef de service des douleurs s’est trompé de diagnostique concernant les douleurs de mon fils et c’est grâce à un médecin qui connaît bien l’AVC de l’enfant que nous avons eu le bon diagnostique . Ces douleurs engendrent une baisse de moral important chez le patient.

Dans 90% des cas, l’hémiparésie est dû à un accident vasculaire cérébral (AVC) :

Les facteurs génétiques de risques sont :

–        Taux élevé de la Lipoprotéine A (Lp(a))

–        Le facteur V de Leiden (si associé à un risque majoré de thrombose veineuse)

–        Hyper homocystéinémie

–        Anti corps phosholipide APL chez l’enfant

(Les médecins rechercheront une de ces pathologies seulement si l’enfant en présente les symptômes).

 

La cause héréditaire :

–        MOYA-MOYA

–        Anévrisme cérébral

–        Troubles de la coagulation

Anormalité des vaisseaux sanguins :

–        Basa lamina : col 41 et Col 42 (rare)

 

                                                                       

                                                                            La tâche noire représente la partie lésée du cerveau.

 

 La lésion du cerveau droit paralyse le côté gauche du corps.

 La lésion au cerveau gauche paralyse le côté droit du corps.

                                         

Leurs difficultés:

  • Des difficultés pour tenir les objets
  • Difficultés pour s’habiller
  • Une grande fatigabilité
  • Un pied tombant ou trop spastique pendant la marche
  • Des difficultés pour se laver: ils parviennent à se laver le côté lésé mais pas le côté valide
  • Mettre des bijoux (colliers, boucle d’oreilles)
  • Se coiffer, mettre du vernis,…

Différence entre spasticité et dystonie :

spasticité : Trouble du système nerveux induisant une contraction musculaire et peut être à l’origine de douleurs.

dystonie : trouble du système nerveux provoquant des raidissement ou des torsions musculaires involontaires.

Il existe des dystonies spastiques.